© site créé par Sébastien Acacia -

HORAIRES

Du lundi au samedi

Cours le matin, l'après-midi et le soir.

ADRESSE

NOUS TROUVER

  • facebook-square

Dojo ASEP - 22 rue Résal

25000 Besançon, France

Pierre Brunet  : 06 43 09 93 47
André Mathey : 06 07 99 97 26

29ème CHALLENGE EDDY JOUANNEAU 2017

July 17, 2017

 

 

 

 

 

 

29e Challenge Eddy Jouanneau 2017: Une compétition régionale en hommage à un jeune athlète tragiquement disparu !

 

Auteur : Akbar NOUR, rédacteur indépendant – 13.06.2017

 

 

 

 

L’année martiale en Franche-Comté se termine toujours en beauté avec une belle compétition régionale de karaté (kata et combat), réunissant de nombreux jeunes athlètes, qui s’affrontent de manière sportive et à la mémoire d’Eddy Jouanneau, jeune karatéka de talent, 7 fois champion de France-Comté, décédé tragiquement à l’adolescence. La 29e édition du Challenge Eddy Jouanneau s’est déroulée le dimanche 4 juin dernier à Besançon au Pôle judo-lutte des Montboucons, superbe infrastructure sportive construite par le Conseil général de Franche-Comté en 2001. Cette compétition est organisée depuis 28 ans par Pierre Brunet, 6e dan, directeur technique de la  Ligue de Franche-Comté et son club, l’Ippon Karaté Shotokan (IKS), basé à Besançon, dont il est le directeur et l’entraîneur principal.

 

Pour sa 29 édition, le CEJ a ouvert ses portes à 16 clubs franc-comtois : Karaté Club Lure (Lure) ; Ippon Karaté Shotokan (Besançon, club organisateur de l’évènement) ; Karaté Club Bira (Rioz) ; SEP Chalezeule (Chalezeule) ; Association Karaté Jura (Damparis) ; Karaté Club Moriez (Moriez) ; Karaté-Do Métabief (Métabief) ; Sportive Ecole du Valentin (Ecole du Valentin) ; Karaté Club Mamirolle Saône (Mamirolle) ; Dojo Franc-Comtois (Besançon) ; AT Club l’Isle/le Doubs ; Elite Karaté Rochois (Novillars) ; Arts Martiaux Rioz (Rioz) ; Karaté Club Béthoncourt (Béthoncourt) ; Karaté Shotokan Cravanche (Cravanche) ; Karaté Club Val de Gray (Gray)

 

152 jeunes athlètes furent inscrits (58 en kata et 94 en kumité) dans 14 catégories d’âge (7 catégories par sexe) allant de 5 à 17 ans : mini-poussins ; poussins ; pupilles ; benjamins ; minimes ; cadets ; junior.

 

Le CEJ 2017 ouvrit ses feux en matinée avec la discipline du kata, qui est un ensemble d’enchaînements codifiés de techniques avancées, permettant de simuler un combat contre un ou plusieurs assaillants. Les jeunes athlètes s’affrontèrent tour à tour en présentant le kata de leur choix, sur deux tatamis, de manière certes âpre, mais dans un esprit de respect et de sportivité. Pour Pierre Brunet, le kata représente le karaté complet. Il est actuellement quelque peu en régression, car il demande beaucoup de discipline et n’est pas forcément très spectaculaire pour les jeunes, qui ont tendance à préférer au karaté traditionnel, symbolisé par le kata, une forme plus sportive, à savoir le combat, symbolisé par le kumité.

 

Cette matinée de kata fut dominée par le KC Lure, qui emporta 5 médailles d’or et 2 médailles d’argent. En seconde position, le club organisateur Ippon Karaté  Shotokan (IKS) décrocha trois fois l’or et deux fois l’argent. Puis SEP Chalezeule, avec une fois l’or, l’argent et le bronze.  Suivent le KC Bira Rioz (1 d’or et 2 de bronze) ;  l’ATE Club l’Isle/le Doubs et le Dojo Franc-Comtois (1 d’or chacun) ; AKJ Damparis (1 argent ; 2 bronze) ; Sportive Ecole du Valentin (1 argent, 1 bronze) ; KC Morez (1 argent) ; KC Mamirolle Saône (3 de bronze) ; Karaté Do Métabief (2 bronze).

 

Après la pause de midi,  la reprise se fit sur le coup des 14h avec le kumité (conbat). La discipline du kumité constitue l’application des défenses, attaques, esquives et déplacements en contexte de combat entre deux adversaires. Les coups doivent êtres naturellement contrôlés et portés avec énergie.  Tels des chevaliers de l’époque médiévale, les jeunes athlètes, munis de leurs protections pied-poing, d’un plastron et d’un casque, s’affrontèrent dans des joutes enjouées.

 

Cette après-midi combattive fut globalement dominée par club organisateur IKS avec 6 médailles d’or, 2 d’argent, 4 de bronze. Sur la seconde marche du podium, on trouve le KC Béthoncourt ( 3 or, 6 argent, 2 bronze) et pour clore le tiercé gagnant, le SEP Chalezeule (3 or, 2 argent). Puis viennent dans l’ordre KC Bira Rioz (3 or, 2 bronze), l’ATE Club l’Isle/le Doubs (1 or, 3 argent), KC Mamirolle Saône (1 or, 4 argent, 4 bronze),  KC Lure (1 or, 4 argent, 4 bronze), Dojo Franc-Comtois (1 or, 1 argent, 1 bronze), AKJ Damparis (1 or , 1 argent), puis un quatuor composé du Karaté Shotokan Cravanche, Karaté-Do Métabief, Arts Martiaux Rioz, KC Val de Gray (tous avec 1 médaille d’or), puis ferment la marche le KC Morez (1 argent) et l’US Sochaux (1 bronze).

 

Ce Challenge 2016  se termina de fort belle manière avec une partie officielle, ponctuée par la remise des médailles et trophées aux valeureux athlètes. Un plateau composé d’une belle brochette de champions (Younes Kadmiri, champion du monde junior en kata  par équipe et Marien Akambo, champion du monde en kumité par équipe) se fit un énorme plaisir de remettre les récompenses aux jeunes athlètes victorieux, posant avec les enfants, les yeux plein d’étoiles au contact de tels champions.

 

Encore félicitations aux organisateurs du club IKS et à Pierre Brunet ; aux entraîneurs ; aux juges et arbitres ; aux jeunes athlètes et aux parents pour leur engagement !

 

Finissons cette contribution avec une parole pleine de sagesse du grand maître japonais Gichin Funakoshi, fondateur du karaté moderne : 

 

« Ne pensez pas que vous devez gagner, mais plutôt que vous ne devez pas perdre ».

 

Please reload

Posts à l'affiche

STAGE D’ÉTÉ: KARATÉ- BODYKARATE- SISTEMA

June 18, 2019

1/5
Please reload

Posts Récents

October 19, 2019

August 23, 2019

August 23, 2019

August 23, 2019

August 23, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square